Les airs de Musique de Gille

 

Les différents airs des gilles sont apparus vers le début du XIXe siècle. Avant, il n'y avait que les tambours et la grosse caisse. Les bases rythmiques de l'avant-midi remonteraient aux Moyen-Age, selon certains musicologues.

La plus part des airs ont été composés par des compositeurs binchois ou amis de la ville de Binche.

"Lion de Belgique" est une référence à la révolution brabançonne.                                

"Le petit jeune homme de Binche" s'inspire de "Fanfan la tulipe".                                 

"L'air classique des gilles"  est une adaptation de "Binche" (composé par Paul Gilson).

On peut nettement remarquer que beaucoup d'airs possèdent des éléments rythmiques et musicaux sembables. Cela laisse supposer que le nombre de compositeurs doit être assez restreint.
 
Ce n'est qu'à la fin du XIXe siècle que le répertoire a été fixé.  

Une musique se compose des intruments suivants : Clarinette, trompette, bugle, trombone, tuba (euphonium), bombardon (ou sousaphone). Le nombre de musiciens varie en fonction de la demande et du budget des sociétés carnavalesques. La plus part des musiques comportent généralement une quinzaine de musiciens.
Voici le rôle de chaque instrument :



- Trompettes : Généralement au nombre de 4, elles jouent la mélodie et les attaques. Les trompettes sont placées sur la première ligne. C'est souvent un trompettiste qui annonce les airs.


- Trombones : Généralement au nombre de 2, ils doublent les trompettes à l'octave inférieure ou font du contre-point mélodique. Ils sont placés sur la première ligne.


- Bugles : Généralement au nombre de 4 (ou 5 si pas de clarinette), ils embellisent les airs par leur variations. Ils font également les réponses aux attaques.
Ils sont placés sur la deuxième ligne.


- Clarinettes : Il n'y a qu'une seule clarinette par musique. Elle joue la mélodie et certaines réponses/varitions comme le bugle. C'est parfois une clarinette qui annonce les airs. La clarinette joue également l'aubade matinale lors du ramassage. Elle se place à la deuxième ligne


- Tubas : Généralement 3, ils font des variations et du contre-point mélodique. Ils se placent à la troisième ligne.


- Sousaphones : Généralement 1 ou 2, ils font les basses de l'harmonie. Ils se placent à la troisième ligne 

 

Cliquez ci-contre pour les écouter...

   Aubade matinale 

   Les D'gins de l'Estène

   Les D'gins de l'Estène

   Lion de Belgique 

   La Classe

   Eloi à Charleroi   

   Mère Tant Pis   

   Le Postillon de Longjumeau

                                                       Les Brigands

   Airs des Marins 

                                                      Sérenade

   Pas de  Charge  

   Sans S oucis 

   Le Juif Errant   

   Les Chasseurs 

  Trompettes des Cent Gardes

   Polka Marche   

   Paysan S'en 

   Vivent Les Bleus 

   L'Ambulant  

   Cavalcade 

   Air du  Doudou

   Arlequin

   Air Classique des Gilles

   Le Petit Jeune Homme de Binche

 

Commentaires (6)

1. yu clarinette 09/04/2014

Mitant des camps n"est pas un air de gille, c'est une fantaisie.

2. Padaunubs (site web) 14/11/2013

Lire le blog en entier, tres bon

3. gaylord 05/05/2012

c'est tro bien c'est musique de gille la née prochéne je les fait a fleurus

4. roger 14/03/2012

d'aime co bi sa!

5. Ben 06/12/2011

où sont: -Quand m'grand mère
-Vos arez in aubade ???

6. vice-président 28/07/2010

Et mitant des camps?

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 04/03/2014